mercredi 15 janvier 2020

Encre sympathique

"Il me considérait d'un oeil méfiant, de nouveau. J'ai eu la tentation de lui dire la vérité, tant ce jeu du chat et de la souris finissait par me lasser. J'ai cherché mes mots : fiche... agence... Ces mots me gênaient. Et même le nom "Hutte" me mettait mal à l'aise, à cause d'une sonorité inquiétante qu'il n'avait pas jusque-là. Je n'ai rien dit. Je me suis retenu à temps. Ensuite, je crois que j'éprouvais le même soulagement de ne pas lui avoir dévoilé mon vrai visage que celui qui a enjambé le parapet d'un pont pour se jeter dans le vide et y renonce. Oui, un soulagement. Et aussi une légère sensation de vertige."

Patrick Modiano, Encre sympathique, Gallimard, 2019, p. 22.

Patrick Modiano (2017) © Francesca Mantovani (in Norbert Czarny)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire