dimanche 11 août 2019

Vertige du sublime et de l'impossible

"A peine Musset s'était-il rétabli, à Venise - nous continuons de citer sa meilleure biographe -, que les deux amants furent de nouveau saisis par le vertige du sublime et de l'impossible*. "Ils imaginèrent les déviations de sentiment les plus bizarres, et leur intérieur fut le théâtre de scènes qui égalaient en étrangeté les fantaisies les plus audacieuses de la littérature contemporaine* - c'est-à-dire la littérature de leur propre époque. Le registre de la vertu ne contient aucun comportement aussi agité - sauf bien sûr dans la mesure où de telles contorsions et convulsions furent des tributs conscients à la vertu."

Henry James, George Sand, Mercure de France, 2004, p. 79-80.

* En français dans le texte.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire