mercredi 31 juillet 2019

La force des renoncements

"C'est entendu. Table rase : tout est vrai, - il n'y a plus rien. Le grand vertige de la Révolte a fait chanceler, tomber la fantasmagorie des apparences. Illusion déchiquetée, le monde sensible se déforme, se reforme, paraît et disparaît au gré du révolté. A la place de ce qui fut lui-même, sa conscience, l'autonomie de sa personne humaine un gouffre noir tournoie. Ses yeux révulsés voient entre ses tempes tendues s'étendre une immense steppe vide barrée, à l'horizon, par la banquise de ses vieux sens blanchis."

Roger-Gilbert Lecomte, La force des renoncements, in Les Poètes du Grand Jeu, Poésie/Gallimard, 2003, p. 40.

Roger-Gilbert Lecomte

Aucun commentaire:

Publier un commentaire